ma pile de 2012, haute de 37 livres.

La vie d'une autre, par Frédérique Deghelt

Un véritable coup de coeur. L'auteur, rencontrée sur Twitter avec qui je parle régulièrement. Acheté à Rennes avec mon fils.
Une merveille ce bouquin. Marie, 25 ans, rencontre Pablo et passe une première nuit avec lui. Au matin de cette première nuit, elle se réveille. Elle a 37 ans, mariée à Pablo, 3 enfants.
La surprise passée, elle réapprend (ou apprend) son quotidien. Que sont devenus ses amis? Que fait-elle dans la vie ? Et surtout, elle cherche à comprendre; Pourquoi ce vide de douze longues années complètement rayées de sa vie.
Au début, j'ai beaucoup ri face à ses découvertes. Et puis, la deuxième partie du livre tend plus vers une réflexion sur le couple, sa durée, l'habitude de vivre ensemble, l'usure de la vie, la fidélité.
De belles heures passées avec cette prothèse que je n'ai pas lâchée tant que j'étais chez moi. Scotché à ma main, mon livre m'a accompagné partout et j'en dégustais des pages dès que je pouvais.
Un bouquin fin, délicat, au style fluide et attachant. Tout ce que j'aime...
Une auteure que je ne connaissais pas, mais dont je vais m'empresser de lire les autres romans.


Le rescapé du camp 14, par Blaine Harden

Rapporté, par le journaliste américain Blaine Harden, le témoignage rare d'un homme, né et élevé dans la plus terrible des cinq prisons politiques de Corée du Nord ou il a été torturé et a vu mourir sa famille, avant de parvenir à s'évader en 2005, à 21 ans. Terrifiant de brutalité et effarant d'absurdité.


L'hiver du monde, par Ken Follet

On retrouve les personnages du premier tome de cette trilogie (la chute des géants)
Cette seconde partie se déroule pendant la deuxième guerre mondiale. Historiquement, rien à dire, Ken Follet est d'une précision remarquable en tant qu'analyste des événements qui se sont déroulés à cette période. par contre, j'ai beaucoup plus de réserves pour l'histoire romancée incluse. On a l'impression que ce sont les personnages du livre qui ont influencé tous les grands du monde pendant cette période. Des rencontres un peu tirées par les cheveux, des hasards et des coïncidences avec des ficelles un peu grosses. J'ai été déçu par cette partie.
Moins bien que le premier, nettement moins bien...


Marie-Blanche, par Jim Fergus

Superbe bouquin. Bon, Fergus, c'est pas étonnant non plus.. Dans celui-ci, on voyage dans le temps à chaque chapitre; Au début, on est un peu perdu. Mais rapidement, on sait ou en en est, et on déguste la vie de cette Marie Blanche et de sa mère.
Pas toujours rose la vie de la grande société...
Des passage au ras de l'immoralité, bien dépassée des fois, par un tonton un peu trop entreprenant.
En tout cas, une lecture à conseiller à tout le monde.


Le cerveau de Voltaire, par Franck Nouchi

Mon Dieu que c'est ennuyeux, ennuyant, sans intérêt et mal écrit...
J'ai eu le plus grand mal à le finir. L'ai-je fini d'ailleurs ?
Si Voltaire avait un cerveau exceptionnel, l'auteur de cette soupe n'en a guère.
Bon, passez votre chemin, ça vaudra mieux, vous avez mieux à faire.


Les soixante-seize jours de Marie Antoinette à la conciergerie, par Paul Belaiche-Daninos

J'avais abandonné le premier tome au bout de 300 pages.
J'ai repris cette histoire avec le deuxième tome; beaucoup plus intéressant. Toutes les machinations du pouvoir de la révolution sont expliquées. Tous les coups bas faits pour que ce procès soit jugé avant même qu'il ait eu lieu; Les conditions odieuses dans lesquelles la reine a été traitée.
Second tome meilleur que le premier, aucun doute


Il était un piano noir, par Barbara

Barbara par Barbara.
Acheté, lu et laissé sur une table le même jour.
Pour qui aime Barbara, un joli livre de souvenirs.
Pour les autres, inutile.....


La peste, par Albert Camus

Ben oui, ne me regardez pas comme ça, je ne l'avais pas lu...
Et il n'est jamais trop tard pour bien faire. Mais bon, sortant de Saint Quay s'inquiète, la marche est haute; Il y a des mots et des phrases dans ce livre, et puis du sens aussi. Alors je vais doucement...


Le sel de la vie, par Françoise Heritier

Une petite douceur. Une liste complète, mais on exhaustive évidemment de tous les petits riens qui font la vie belle. A piocher ça et là... A grignoter comme une grappe de raisin...


La liste de mes envies, par Grégoire Delacourt

Que feriez-vous si vous gagniez 18 millions d'Euros au loto ? C'est ce qui vient d'arriver à Jocelyne, mercière à Arras. Et elle, elle ne sait pas trop ce qu'elle va en faire de cet argent. Alors, elle fait la liste de ce qu'elle va s'acheter. Une seule chose à laquele elle tient avant tout, c'est que cet argent ne la change pas et ne change pas sa vie qu'elle aime tant.
J'en avais entendu parler. C'est un réel délice ce bouquin. Ca se lut très vite. Trop peut-être. Allez, vite, allez rejoindre Jo et son petit monde à Arras, vous ne le regretterez pas.


Saint Quay s'inquiète, par Anne-Solenn Kerbrat-Personnic

Bon, inutile de faire le détail de son contenu. Livre de vacances. Le niveau du livre est à la hauteur du niveau du titre.
Un seul conseil, passez votre chemin...


Les rois maudits Tome 6, par Maurice Druon

Fini, mais avec plus de difficultés que les autres. Druon s'essouffle un peu; Moins de sel, moins de plaisir. Il était temps que ça s'arrête, même si je sais qu'il en existe un septième, qui n'a d'ailleurs pas une bonne critique.


Les rois maudits Tome 5, par Maurice Druon




Les rois maudits Tome 4, par Maurice Druon




Les rois maudits Tome 3, par Maurice Druon

La magie semble opérer. Une semaine pour lire les deux premiers. Le troisième suivra surement le même chemin rapide !!

Pareil, lu en deux soirées. Louis X le Hutin a montré ses limites et est mort en croquant une dragée... Ah Mahaut d'Artois... Et elle va encore en faire la bougresse. Hop, on d"marre le quatre !


Les rois maudits Tome 2, par Maurice Druon

"L'histoire est un roman qui a été" est la pharse d'introduction des Rois maudits. Phrase des frères Goncourt, ô combien vraie. Quel régal !!!
La reine a été vraiment étranglée. Les méchants paient pour leur vilainie et ce n'est pas fini. En route pour le 3° tome !!


Les rois maudits Tome 1, par Maurice Druon

C'est la quatrième fois que je lis la saga des Rois Maudits.
Une merveille, on ne s'en lasse pas.
La malédiction des templsier tombe sur le royaume; Elle est complète dès la fin de ce premier opus.
La suite est encore meilleure. Je la connais déjà, mais la redécouvre avec grand plaisir.


Rêves de gloire, par Roland C. Wagner

Gr$ace à ce livre, j'ai appris un nouveau mot: UCHRONIE. Pour savoir ce que ça veut dire, j'ai cherché... Cherchez vous-même, j ne vous donnerai pas la solution !
En tout cas, j'ai acheté ce bouquin hier à Saint Malo, au festival des Etonnants voyageurs. C'est son auteur lui-même qui me l'a vendu et dédicacé. Et ce soir, je suis tombé dedans... Vivement demain soir que je lise a suite !


Incontrolable, par Patrick Rohr

Que sais-tu de tes origines, Jason ? Voilà une question qu'il ne se posait pas avant la découverte des corps calcinés des parents de sa meilleure amie. Ce tragique évènement sera le point de départ d'une traque incroyable. Un thriller au style anglo-saxon qui monte en puissance au fil de la lecture. Ce roman est le premier opus d'une trilogie consacrée à Jason Forester.
Roman téléchargé et lu sur Iphone.
On se plonge facilement dedans. Le style est simple, pas de phrases alambiquées. Une intrigue bien ficelée. Des dons inattendus pour Jason qui permettent peut-être à l'auteur de jouer un peu dans la fcilité. Quoi de plus facile pour dénouer une intrigue que d'entrer dans les pensées des méchants ? Ca permet de passer aisément des étapes de découvertes d'indices.
Avis plutôt mitigé. J'ai téléchargé le deuxième tome, mais je le lira plus tard..


1Q84 - Livre 3, par Haruki Murakami

La suite (et la fin ?) de l'histoire de Tengo et d'Aomamé...
Quelle merveille... Merci à mes copains de m'avoir offert les deux premiers...


L'empreinte de l'ange, par Nancy Huston

Ce roman décrit la vie de Saffie, jeune Allemande poursuivie par le passé de son père, qui arrive à Paris à la fin des années cinquante. Elle se marie avec Raphaël, grand flûtiste, devient mère d'un enfant, Emil, et s'installe dans une vie bourgeoise qui ne semble pas lui apporter le bonheur. Le hasard la mène jusqu'à Andràs, juif hongrois exilé, et luthier de Raphaël. Une intense histoire d'amour clandestine naît entre eux, sur fond de mémoire des crimes de notre temps.
Quel livre !! Que de remontées de souvenirs. La seconde guerre mondiale, la guerre d'Algérie, la vie d'une allemande à Paris dans les années 50. Et un livre superbement écrit qui vous prend les tripes du début à la fin. Si le début semble un peu lent, on s'accroche rapidement à cette lecture au point de ne pas pouvoir s'arrêter. C'est ce qui m'est arrivé.


Le dernier juré, par John Grisham

Willie Traynor transforme le modeste hebdomadaire dont il est propriétaire en poule aux oeufs d'or grâce à un fait divers sanglant. Le viol et l'assassinat d'une jeune maman survenu dans la région. L'enquête puis le procès prolongent ce succès.
Willie lie alors une amitié imprévue avec le plus controversé des jurés : Callia Ruffin. La fin de la ségrégation a contraint la municipalité à inclure dans son jury une personne de race noire : Miss Callie est le dernier juré. Neuf ans plus tard, alors que le coupable est libéré, les membres du jury sont décimés un à un. Au bout du suspense, qu'adviendra-t-il de 'Miss Callie' ?
Mais comment fait ce diable de Grisham pour nous tenir en haleine ainsi jusqu'au bout de ses romans ? Encore une fois, j'ai été pris au piège, obligé, contraint à rester dans mon fauteuil pour lire les 50 dernières pasges, car il m'était impossible de me coucher avant.
En plus, ce roman ajoute une couche de vie sociale des noirs dans le sud des états unis, à la fin des années 70.
un superbe suspens, un superbe roman.


La chute des géants (Tome 1), par Ken Follet

Entre 1911 et 1924, de Washington à Saint-Pétersbourg, de Londres à Berlin, du fond des mines galloises aux antichambres du pouvoir : le destin de cinq familles (américaine, russe, allemande, anglaise et galloise) confrontées aux tragédies du XXe siècle, en particulier la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. Entre saga historique et roman d'espionnage, histoire d'amour et lutte des classes, 'La Chute des géants' est le premier tome de 'Le Siècle', la nouvelle épopée de Ken Follett en trois volumes, portée par le souffle de l'Histoire.
Superbe bouquin, un peu épais, certes (1050 pages), mais dont on ne se lasse pas du tout. On prend fait et cause pour tel ou tel personnage, on suit leurs aventures à l'intérieur de la première guerre mondiale. On vit un peu en cercle fermé. Tous ces personnages se connaissent ou sont appelés à se rencontrer au hasard de ces événements qui ont bousculé le monde; Une belle image de la guerre et des classes de la société, vues de l'intérieur.
Vivement le deuxième tome.


Les chaussures italiennes, par Henning Mankell

À 66 ans, Fredrick Welin vit reclus depuis 12 ans sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’immerge chaque matin.
Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée 40 ans plus tôt. Harriet qui se meurt d’un cancer exige qu’il tienne une vieille promesse : lui montrer un lac forestier éloigné.
Moi qui étais resté sur le souvenir du retour du professeur de danse, je m'attendais à un bouquin sanglant, sordide et un peu gore. Eh bien âs du tout. C'est un livre tout en demi-teinte, agréable à lire et rtrès prenant. La première partie est un pur délice. Ces retrouvailles d'anciens amants éclairées par les paysages suédois.
La suite est pleine de découvertes et d'événements inattendus. J'ai passé un très agréable moment avec ce livre que je vous recommande.


Le prince de la brume, par Carlos Ruiz Zafon

Ruiz Zafon admet qu'il a écrit quelques livres en direction des enfants, ou des ados. Celui-là en fait partie. Un Club des Cinq amélioré, avec une touche de fantastique à la fin, mais sans plus... Comme Marina, ce livre n'atteint pas la hauteur des merveilles qui ont fait la réputation se leur auteur. Ne l'achetez pas, empruntez-le. Dommage !


1Q84 Livre 2, par Haruki Murakami

Je ne vous dirai rien sur ce livre, sinon qu'il FAUT le lire !!!
En dévoiler quoique ce soit serait tuer votre plaisir...
Le Livre 3 devrait paraître en mars... Je vais suivre attentivement !!


1Q84 Livre 1, par Haruki Murakami

Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84.
Excusez-moi, je viens de terminer ce bouquin, et je file immédiatement commencer le deuxième.. Pas le temps d'écrire, l'histoire m'attend....


Le dernier juré, par John Grisham

Willie Traynor transforme le modeste hebdomadaire dont il est propriétaire en poule aux oeufs d'or grâce à un fait divers sanglant. Le viol et l'assassinat d'une jeune maman survenu dans la région s'étale jour après jour sur les unes du journal et fait monter les ventes en flèche. L'enquête puis le procès prolongent ce succès. Willie lie alors une amitié imprévue avec le plus controversé des jurés : Callia Ruffin. La fin de la ségrégation a contraint la municipalité à inclure dans son jury une personne de race noire : Miss Callie est le dernier juré. Neuf ans plus tard, alors que le coupable est libéré, les membres du jury sont décimés un à un. Au bout du suspense, qu'adviendra-t-il de 'Miss Callie' ?


La délicatesse, par David Foenkinos

Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir.
Maintenant, elle se demande si elle a bien fait.
C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise.
Mouais, l'intrigue est fine, très fine. Certes agréable et facile à lire, mais ce n'est pas de la grande littérature.. Vu le battage du film, je m'attendais à plus intéressant, plus passionnant. Un peu déçu...


Vous plaisantez, Monsieur Tanner, par Jean-Paul Dubois

Paul Tanner, documentariste animalier, menait une existence paisible avant d'hériter de la maison familiale. Décidé à la restaurer de fond en comble, il entreprend des travaux. Tandis qu'il s'échine sur les sols, les corps de métier défilent. Maçons déments, couvreurs délinquants, électriciens fous... Tous semblent s'être donné le mot pour lui rendre la vie impossible. Récit véridique d'un chantier, chronique d'un douloureux combat, galerie de portraits terriblement humains, 'Vous plaisantez, monsieur Tanner' se lit comme une comédie. Une comédie menée par un narrateur qui ressemble fort à son auteur.
Excellent, vraiment excellent ! Lu en une soirée. Et ça me parle vraiment en ce moment, avec les travaux de ma maison. Vraiment très bien vu. Des moments de franche rigolade qui m'ont obligé à me lever pour finir de lire dans la salle.


Marina, par Carlos Ruiz Zafon

Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne. Tout commence par la découverte d’une mystérieuse maison en apparence abandonnée. Il y fait la connaissance de Marina, la fille du propriétaire, une adolescente de son âge à l’intelligence très vive. Celle-ci va l’entraîner dans une enquête ayant pour point de départ le cimetière de Barcelone.
C'est du Ruiz Zafon. Il fait du Ruiz Zafon comme Supertramp fait du Supertramp. On reconnait le style d'écriture de l'ombre du vent et du jeu de l'Ange. L'histoire est belle, bien construite, bien écrite. Mais un peu trop tarabiscotée à mon goût. Je l'ai lue avec autant d'avidité que les deux autres, mais avec moins de plaisir. C'est trop compliqué, on a tendance à ne pas y croire. Beau roman, mais pas à la hauteur des deux autres que j'avais adorés et auxquels j'avais attribué 5 étoiles.


Les colocs, par Vincent Pichon-Varin

Près du Bon Marché, à Paris, six vieux amis âgés de 60 à 85 ans, aux personnalités originales et attachantes, partagent leur quotidien pour adoucir leurs vieux jours dans un grand appartement.
Bon, ça se lit tranquille, mais on sent que c'est un premier roman. Un style qui se cherche, une histoire avec des rebondissements étonnants, des descriptions longues et parfois pénibles. Bref, pas mal, mais sans plus...

Jean, le « précieux » patron du dernier cabaret transformiste de Montmartre ; Kathy, une comédienne sur le retour ; Monica, une ancienne vendeuse du Bon Marché devenue agent de renseignements du quartier ; Paul, ancien détective de l'hôtel Lutetia et vieux séducteur accro au Viagra ; Blanche, une romancière en herbe en quête d'un éditeur, et Honorine, une vieille bougonne neurasthénique.

Leur vie s'écoule tranquillement jusqu'au jour où une société foncière vient mettre en péril l'avenir du cabaret en projetant de le remplacer par le premier hôtel de luxe de la Butte Montmartre. Notre petite bande va remuer ciel et terre pour tenter de le sauver.


Le prédicateur, par Camilla Läckberg

Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans la 'Princesse des glaces', on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, au même endroit, deux autres squelettes. L'inspecteur Patrcik Hedström est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne.
Excellent, vraiment excellent, comme toute cette série de bouquins du Nord.
Hier matin, il me restait 160 pages. Une seule envie tout au long de ma journée: rentrer chez moi pour me retrouver dans ce petit port suédois, et savoir, enfin savoir....
Maintenant, je sais, mais je ne dirai rien !!


La fille porte-bonheur, par Christophe Lambert

Mike est un pianiste de bar minable, qui traine de cachet en cachet accompagné par sa bouteille de whisky. Il aurait pu être un grand pianiste, un grand concertiste, mais la vie en a voulu autrement.
Et un jour, au fond du gouffre, il rencontre Lucy. Et tout va repartir. L'amour fou qu'il voue à sa bien-aimée plus quelques hasards le destinent à être à nouveau un virtuose du piano...
Un joli livre, bien prenant, lu en une nuit d'insomnie. Ca se termine dans les larmes. Mais j'avais peut-être besoin de pleurer alors... pourquoi me priver ???


Théodore Boone, enfant et justicier, par John Grisham

Théodore Boone est fils d'avocats. Agé de treize ans, il se prend déjà pour un avocat. Petit gamin brillant, imbu de lui-même, il reçoit des "clients", démêle des affaires que lui proposent ses copains de classe qui sont à genoux devant lui. Même son profne voit que par lui. En fait, Grisham utilise ce petit "je sais tout" pour expliquer comment fonctionne la justice américaine. Pas grand intérêt pour ce bouquin à deux balles, bien éloigné des Grisham que j'aime habituellement.


Tokyo, par Mo Hayder

Grey, une jeune Anglaise au passé tumultueux, quitte Londres et débarque à Tokyo à la recherche d'un vieux film dont l'existence est contestée. Ce film contiendrait les seules et uniques preuves que des atrocités ont été commises par les Japonais à Nankin en 1937. Dès lors, Grey mène l'enquête, mais son parcours est semé d'embûches car elle se retrouve seule dans une ville qui lui est totalement inconnue. Son histoire est intimement liée à cette de l'universitaire chinois Chongming qui a écrit un journal au moment de l'entrée des soldats nippons dans Nankin, alors qu'il se trouvait en compagnie de sa femme sur le point d'accoucher.
Thriller est bien la catégorie dans laquelle il faut ranger Tokyo. Un thriller sans meutre apparamment... Deux histoires racontées simultanément qui trouvent leur déroulement en même temps, en apothéose. Merci à Eva de m'avoir prêté ce livre qui m'a accroché de la première à la dernière ligne.
Quelques passaages difficiles à lire cependant... non dans la forme, mais dans le fond...


Veuf, par Jean-Louis Fournier

« Je suis veuf, Sylvie est morte le 12 novembre, c’est bien triste, cette année on n’ira pas faire les soldes ensemble.
Comme les autres Fournier, c'est plein de tendresse, de tristesse aussi. Plein de respect, de nostalgie.
Plein d'amour pour sa femme. Plein d'humour un peu décalé, parfois un peu dérangeant.
C'est un bon, très bon livre;
Peut-être lu trop vite... A relire, sûrement !!


 

Pourquoi ce site ?

Découvrez sur ce site ce que sont mes lectures.
Lectures paresseuses, avant de dormir, lectures gourmandes, au coin du feu, dans le jardin ou à la plage, lectures envahissantes qui collent à la peau, qui scotchent au canapé et empêchent de continuer à vivre normalement. Vivement ce soir qu'on rentre et qu'on le retrouve...

Le plus consulté


Deux Zéros et demi
Fiche consultée 533 fois