2022,  5*,  Auto-Edité,  Numérique,  Policier

Le sentier du diable, par Pascal Soyez

Après avoir exercé son métier à Londres pendant dix ans, Eliott Duncan, ancien enquêteur de Scotland Yard, est de retour à Eagle Bridge, son village natal des Highlands.

Loin de l’agitation de la grande ville, et bien décidé à retrouver une qualité de vie auprès de ses amis d’enfance, il ouvre un bed and breakfast.

Il en est certain, aucun événement ne viendra remettre en question ses projets.

Mais ceux-ci sont bouleversés lorsque l’un de ses clients est découvert assassiné, et qu’il est forcé de reprendre du service afin de venir en aide à son ami d’enfance, le sergent John Mac Allister, chargé de l’enquête.

Au cours d’un périple qui le mènera de la région sauvage des Highlands, à Glasgow, puis à Edimbourg, Eliott Duncan devra faire preuve de perspicacité et d’ingéniosité pour résoudre cette affaire criminelle.


Alors là, pour un bon début d’année 2022, c’est un bon début, un excellent même ! Par ce grand froid de janvier, on aime être au chaud, dans un bon fauteuil, avec une boisson brûlante et son chien à ses pieds.

Confortable ! Tranquille ! Sans chichis, pépère !

Et ce livre est exactement ce que je souhaitais. Oubliez les autopsies qui dévoilent tout, oubliez les caméras de surveillance qui vous font voir ce que vous ne devriez pas, oubliez les empreintes, les traces ADN et les téléphones portables tracés par puces GPS. Rien de tout ça dans cet excellent livre. Une enquête à la papa comme on dit, Avec deux enquêteurs britanniques qui boivent de la bière et du thé britanniques, avec des clients britanniques, tout ce qu’il y a de britannique.

Ce livre reflète tellement l’ambiance britannique qu’on se croirait dans un Agatha Christie traduit, alors qu’il a été écrit en bon français !

On est bien au chaud dans ce bouquin, écrit en choisissant méticuleusement le vocabulaire. Pas de violence, juste des morts, mais britanniques, morts avec flegme ! Et une enquête menée tambour battant avec une fin à la Maigret, tout le monde réuni dans la salle et les masques qui tombent !

Ah merci Pascal Soyez pour cet excellent livre qui m’a fait bien commencer l’année et à qui j’offre cinq étoiles dans hésiter une seconde !


Version Kindle Version papier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :