2022,  4*,  Edité,  Nouvelles,  Papier

Comme une respiration, par Jean Teulé

 » De l’air !  » Dans les trains, les métros, de Souillac à Dijon, de Paris à Besançon, c’est le même cri d’une même aspiration. Dans la vie qui va vite, Jean Teulé écoute le souffle de ses contemporains, le chant des oiseaux entre des murs bretons, le vent du large et les soupirs, les derniers râles et les premières exhalaisons. Celui qui sait trouver les cerises dans le plus sévère conifère sait qu’il suffit de l’attraper au vol, comme elle va et vient : l’inspiration…

Pendant longtemps, j’ai été un grand amateur de Jean Teulé, et comme c’est le cas pour Pierre Lemaitre actuellement, je pouvais m’enorgueillir d’avoir tout lu. J’ai tout lu de Jean Teulé: Le magasin des suicidés, le Montespan, les lois de la gravité, Rimbaud, Verlaine, François Villon, Darling, mangez le; fleur de tonnerre… Tout, je vous dis. J’aime bien cet auteur. Truculent, vert, un peu excessifà chaque fois, l’impression qu’il en fait trop, mais ça passait !

Et puis est arrivé Héloïse Ouïe… Et là, Ouïe, comme dans le titre. Trop de sexe, trop de sodomies, trop, trop, trop, jusqu’à l’écœurement Alors, j’ai laissé tombé Jean Teulé. Je m’en suis désintéressé. Et depuis, sont sortis pas mal de livres, que je n’ai pas lus, forcément, puisque j’ai intellectuellement et personnellement boycotté Jean Teulé. J’ai bien retenté avec Gare à Lou, mais sans succès…

Et puis ma mère m’a offert ce livre : Comme une respiration. Il a bien passé deux ans dans ma bibliothèque, et puis la semaine dernière, je l’ai ouvert et je l’ai lu en une soirée.

Car j’ai retrouvé le Jean Teulé que j’aimais. Une trentaine d’histoires courtes, étonnantes, superbement écrites, et surtout… qui finissent bien ! (sauf la dernière, étonnamment)

J’ai aimé les textes, j’ai aimé le rythme, j’ai aimé cet optimisme qui sourd de toutes ces histoires. Ce livre m’a réconcilié avec son auteur. Alors, il n’est pas impossible que je me lance prochainement dans Entrez dans la danse, Crénom Baudelaire,  ou Azincourt. En espérant que ça passera bien et que je ne serai pas obligé de boycotter à nouveau l’auteur !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :